élixir de pierre

Les élixirs de pierres (ou eau de gemme)

Qu’est-ce que c’est ?

Les élixirs de pierres sont une des nombreuses méthodes permettant de profiter des effets des pierres via l’ingestion d’une eau énergétisée par ces mêmes minéraux.
Dans la pratique, cela semble facile : mettre la pierre dans l’eau puis mettre l’eau à la lune ou au soleil pour que la pierre s’énergétise et donc, énergétise l’eau, mais c’est plus complexe qu’on ne pourrait le penser. De part l’aspect physique, mais aussi énergétique de la chose. 

A quoi ça sert ?

Les élixirs de pierres permettent de profiter des vertus et propriétés des pierres de manière directe. Comme avec des bijoux, des pierres roulées à porter sur soi ou des soins lithothérapeutique, les élixirs de pierres jouent un rôle sur le plan physique, par exemple pour fluidifier la circulation sanguine, soulager les douleurs comme les inflammations, calmer les allergies, réguler le système nerveux.
Sur le plan énergétique, ils agissent pour équilibrer l’ouverture des chakras ou dissoudre les blocages énergétiques, limiter les pensées négatives, favoriser l’intuition, protéger des énergies négatives, aider à apaiser les angoisses, augmenter son taux vibratoire…

Bref, toutes les propriétés habituelles des pierres passent directement dans le sang.

Comment faire un élixir de pierre ?

Avant tout, il y a plusieurs choses particulièrement importante à prendre en compte avant de réaliser une eau de gemme.
Vous allez donc jouer sur deux niveaux : le niveau de l’énergétique et le niveau physique, car le but de l’élixir de pierres est bien de profiter pleinement des vertus et des propriétés énergétiques des minéraux, pour votre corps physique, mais aussi vos corps énergétique.

Voyons ensemble l’impact de ces deux toutes petites choses vraiment très importante :

Sur le plan énergétique :

Énergétiser de l’eau, ce n’est pas très compliqué. On peut la mettre sur une Fleur de Vie en dessous, l’énergie de ce symbole va énergétiser l’eau en harmonisant ses molécules.
Elle restructure l’ADN de l’eau, qui peut être grandement modifiée par différents facteurs : médicaments, produits de purification (chlore par exemple), mais aussi par les émotions qu’elle a pu accumuler. Je vous laisse aller voir les travaux de Mr Masaru EMOTO sur le sujet. Je vous mets une courte vidéo qui explique une partie de ses travaux juste [ICI]. Vous ferez des recherches plus approfondies après 🙂

On peut aussi charger de l’eau en la faisant vibrer dans un bol tibétain ou via le magnétisme des mains. Bref, ce n’est pas super complexe.
Énergétiser une pierre n’est pas plus compliqué. Idem avec la Fleur de Vie ou le bol tibétain, les mains… Il existe aussi d’autres techniques que je vous laisse aller voir sur l’article de blog que j’avais écrit à ce sujet, juste [ICI]

Une personne qui fait son élixir de pierres (ou élixir de gemme, c’est pareil) en plaçant ses cristaux devant la lune, combine en réalité deux techniques : 

  • Infusion énergétique de minéraux
  • Fabrication d’eau de Lune

L’eau de Lune est une eau chargée d’une intention particulière (protection, confiance en soi, bien-être…).
Hors là, l’eau est aussi chargée avec l’énergie de la pierre. Ou plutôt LES énergies de la pierre, car une pierre possède plusieurs vertus différentes selon le corps énergétique touché.

Vous commencez à vous rendre compte de l’aspect énergétique déjà. Car oui, tout dans la vie, absolument tout, est énergétique. Tout est toujours une histoire d’intention, de vibration, de visualisation, de loi d’attraction…

Sur le plan physique :

Bien qu’énergétisée et/ou restructurée par votre Fleur de Vie, par exemple, n’oubliez pas que votre eau à aussi sa composition chimique dont ses sels minéraux et son pH, qui peut dissoudre plus rapidement la composition des pierres dans votre eau de boisson.

Faites donc attention à la composition exacte de votre eau en sels minéraux pour éviter d’avoir des sur-doses en y ajoutant vos pierres, mais aussi la composition de vos minéraux, car ils peuvent avoir un impact dangereux voire mortel.

Par exemple, le Quartz Rose contient du Manganèse, la Labradorite contient des traces de sodium et de calcium, mais aussi du fer et du potassium,  l’Améthyste contient du dioxyde de silicium et bien que trouvable dans la nature, cela reste d’une toxicité douteuse, le Jaspe « Bourbon » (ou Jaspe Bumblebee), bien que ce soit une pierre particulièrement belle, contient du realgar, qui n’est autres que du sulfure d’arsenic. (D’ailleurs, même porté en bijou, le Jaspe Bumblebee ne doit pas toucher votre peau, car les particules passe par la peau pour entre dans le corps).
Bien entendu, cette liste est non-exhaustive.

Une fois que vous avez trouvé la bonne pierre et la bonne eau, il faut prendre encore un compte un facteur : pierre polie ou pierre brute ?

  • Les pierres brutes sont des morceaux de la pierre qui ont gardés leurs formes après l’extraction du minéral. Elles sont tel-quel ou re-casser en plus petits morceaux. Elles ne sont pas à proscrire pour faire une eau de gemme, mais n’oubliez pas leurs compositions chimique !
  • Les pierres polies sont des pierres brutes passées dans des machines, un peu comme des toupies pour le béton, avec d’autres pierres et différents matériaux de polissage. Cette technique confère ce bel aspect lisse, mais les pierres sont parfois polies avec des solvants, pour renforcer sa brillance.
elixir de pierre

Conclusion : 

Pourquoi je vous dis tout ça ? Car beaucoup de personne pensent que mettre la pierre dans l’eau est le seul moyen de faire un élixir. En réalité, il s’agit de la technique dites “directe”, mais comme expliqué, il y a beaucoup de facteurs qui peuvent aller à l’encontre du bien-être recherché avec cette méthode.

Hors il existe une autre technique moins dangereuse pour le corps humain, qui est la technique “indirecte” : la pierre ne touche pas l’eau, à aucun moment.
Mais, est-ce qu’on peut appeler ça un élixir, dans ce cas ? Il ne s’agit que d’un terme, un nom donné pour désigner quelque chose alors on peut l’appeler comme on veut ! J’appellerais plutôt ça une énergétisation minérale.

Dans tous les cas, assurez-vous toujours d’avoir des pierres naturelles et non teintées.

Méthode directe :

La pierre est mise directement dans l’eau, mais cela comporte
plusieurs risques pour la santé humaine
:

– Composition de la pierre
– Composition de l’eau
– Produit sur la pierre si elle est polie

Méthode indirecte :

La pierre ne touche pas l’eau, elle est dans un tube ou dans un verre posé dans l’eau.
Il faut utiliser des contenant en verre uniquement pour limiter les risques de propagation de matériaux dangereux (PLA et autres plastiques par exemple)

Mon test :

Au moment où j’ai écrit cet article, j’ai des problèmes de sommeil : je mets 2h à m’endormir, et encore.
Malgré mes différentes pierres habituelles qui m’aident à dormir, rien n’y fait : je tourne et me retourne dans mon lit sans trouver le sommeil, je pense, réfléchis et potasse pleins de trucs. J’ai testé la médiation, la cohérence cardiaque, le fait de me concentrer sur une partie de mon corps, et même la berceuse !

Alors, j’ai fait un tirage de pierre, celui dont je me sers pour mes bracelets personnalisés et je me suis tiré deux pierres : L’Agate Mousse et la Bronzite.
(Vous pouvez avoir votre bracelet personnalisé juste [ICI])

Dans tous les cas, je n’utiliserais pas de technique directe car elle ne m’attire pas, mais aussi parce que je n’ai pas de pierre brute pour ces minéraux et en plus, après vérification, l’Agate mousse contient de la Chlorite, donc de l’acide chloreux, la Bronzite contient des sels d’aluminium, donc mauvais pour le foie et les reins.

Énergétiquement, les pierres me semblent adaptées : cela favorise l’ancrage et la reconnexion à soi. Cela va dans le sens d’un soin énergétique que j’ai fais dernièrement.

Je comptais charger l’eau avec un bol tibétain, mais les particules qui le composent se retrouveraient dans l’eau alors je vais faire simple : vu que je vais faire la technique indirecte, je vais utiliser un bol en verre et mon eau habituelle (filtré par une Berkey avec une fleur de vie en dessous) et y placer un verre avec la pierre. Je compte utiliser les deux pierres en même temps sur la totalité de l’expérience.

  • La première semaine, je vais laisser le tout reposer en pleine journée, sans mettre spécialement à la lune ou au soleil et certain jour, ne rien prendre pour vérifier qu’il a un effet.
  • La deuxième semaine, je vais mettre une fleur de vie en dessous et certain jours ne rien prendre, comme la première semaine pour m’assurer des effets.
  • La troisième semaine, je vais me confectionner un bracelet avec ces pierres et le garder jour et nuit et certaines nuits, ne pas le mettre comme les deux autres semaines, pour m’assurer des effets.

Et je tiendrais un petit journal des effets sur ma nuit, mais aussi sur ma journée (je suis légèrement déprimée en ce moment à cause du confinement, j’ai un peu les boules de pas pouvoir partir comme prévu à Brocéliande le 18 Avril).

Je teste ça pendant trois semaines et reviens vers vous pour vous donner mon avis ! 🙂

Résultat de mon expérience :

De façon global, je suis mitigée. A la fois contente et assez perplexe.
En réalité, je n’ai pas pu faire de test sur les trois semaines comme prévu.

La première semaine : prise de l’élixir 30 minutes avant d’aller dormir. Les pierres étaient dans un verre, qui lui même était dans un bol en verre. L’eau était dans le plat le plus grand, pour ne pas toucher les pierres.
Je remplissais le verre immédiatement après avoir bu la contenance, ce qui donne environ 24h de “macération” énergétique.

  • 1er jour : endormissement en environ 1h30 au lieu de 2h.
  • 2ème jour : endormissement en environ 1h
  • 3ème jour : endormissement en environ 30mn
  • 4ème : Pas de prise. Endormissement en 1h30 environ
  • 5ème jour : Endormissement en environ 1h
  • 6ème : Endormissement en environ 1h
  • 7ème jour : Pas de prise. Endormissement en environ 1h.

La deuxième semaine, je n’ai rien pris. J’avais prévu de mettre le bol d’eau avec les pierres sur une Fleur de Vie, pour booster les effets, mais l’élixir était déjà suffisamment efficace et puissant, et surtout, le matin je me réveillais bien plus fatiguée. Tellement fatiguée que je n’arrivais pas à me réveiller avec mon réveil à 9h, donc je l’étaignais et repartait pour un cycle. En moyenne, je me levais vers 10h30 tellement j’étais épuisée.
Y avait-il une raison autre ? Sans doute. Mon activité était la même, mais la fatigue restait toute la journée et il était difficile pour moi de me coucher trop tard.

Après avoir fait un petit soin énergétique en prime, j’ai entamée la troisième semaine avec un bracelet composé des perles qui me servait pour élixir (histoire d’avoir exactement les mêmes énergies).
Pendant toute la semaine de test, hors les moments où je ne portais pas le bracelet, je m’endormais plus rapidement qu’avant, mais avec constamment la même durée avant l’endormissement soit environ 1h, mais je n’étais pas fatiguée au réveil.

Conclusion :

Je pense que les élixirs sont utiles, s’ils sont bien réalisés, mais sont bien trop puissant pour une prise constante. Il faut les utiliser à certain moment bien précis et pendant une durée très courte.
Par exemple, faire un mélange contre le stress avant un examen ou un entretien d’embauche, ce genre de chose, mais cela doit rester occasionnel vu la puissance des élixirs (cela reste mon avis).

Je ne le répéterais jamais assez, mais la lithothérapie ne remplace pas un avis médical d’un professionnel de santé agrée !
En cas de troubles de la santé, allez-voir d’abord un médecin.

Crédit photo :
Anja
Marina Pershina

Laisser un commentaire

No products in the cart.